Rechercher
  • PCF 63

AGRICULTURE - Adoption de la loi « Chassaigne 2 » : un pas supplémentaire pour des retraites agric

Après son adoption par l’Assemblée nationale le 17 juin dernier, le Sénat

vient à son tour de voter à l’unanimité la proposition de loi pour « assurer la

revalorisation des pensions des retraites agricoles les plus faibles » grâce à sa mise à l’ordre du jour par les sénateurs du groupe communiste.


Elle concerne les retraités et futurs retraités agricoles aux pensions les plus

faibles : conjoints et surtout conjointes d’agriculteurs, grandes oubliées de la

protection sociale, et aidants familiaux, dont les pensions moyennes étaient actuellement de seulement 307 à 604 € selon la durée d’assurance.


Même si la portée initiale du texte avait été amoindrie par le gouvernement, son adoption sans modification dès aujourd’hui par l’ensemble des sénateurs va permettre à 214 000 pensionnés, dont 67 % de femmes, de bénéficier d’une revalorisation dès le 1er janvier 2022. 70 000 femmes d’exploitants ayant accompli toute leur carrière en qualité de conjoint collaborateur vont notamment voir leur pension augmenter de 100 euros par mois en moyenne.


Je me félicite bien entendu de cette nouvelle avancée concrète. C’est le fruit d’une mobilisation collective et continue avec les retraités agricoles et leurs représentants associatifs et syndicaux dans tout le pays.


Suite à la mise en application de la loi dite « Chassaigne 1 » au 1er novembre 2021, de nombreux retraités agricoles viennent ce début décembre de voir augmenter leur pension jusqu’à 1 035 euros pour une carrière complète. Mais beaucoup restent encore exclus de ce droit fondamental.


Le combat va donc se poursuivre ensemble pour que toutes et tous puissent demain bénéficier d’une retraite digne. Je m’y engage.


André Chassaigne, déput édu Puy-de-Dôme





4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout