Rechercher
  • PCF 63

C'est le moment d'élever le rapport de forces !

Au terme d'un printemps chargé sur le plan électoral mais aussi intense par son actualité, la période estivale a été un moment précieux pour se ressourcer. Mais sitôt les congés finis, nous voilà confrontés à une rentrée politique et sociale qui démarre tambour battant.


Pour autant il peut subsister, dans nos rangs et au-delà, un sentiment de sidération qui s'explique en partie avec:

- la guerre qui fait rage en Ukraine et une escalade dans le conflit qui laisse perplexe sur une issue diplomatique

- le flou sur le front sanitaire après une accalmie précaire concernant la pandémie de la Covid 19

- un paysage politique inédit avec la réélection d'Emmanuel MACRON sans pour autant disposer d'une majorité à l'Assemblée nationale

- une gauche qui, au travers de l’alliance électorale NUPES, commence de sortir de sa marginalité sans pour autant évacuer l'immense danger du RN

- un été historiquement chaud par son intensité et sa durée avec des feus de forêts gigantesques qui donnent à voir les impacts directs du réchauffement climatique

- une explosion des prix, notamment dans des domaines essentiels comme l'énergie et l'alimentaire, dans un contexte global de stagnation des salaires (l'inflation frise les 10% dans l'UE et dépasse les 6% en France)


Nous communistes, nous ne pouvons négliger ce contexte et il y a un effort d'analyses à produire pour développer notre activité avec le plus d’efficacité possible.


Et parmi les atouts qui sont les nôtres, comment ne pas mentionner le grand RDV réussi de la Fête de l'Huma qui s'est tenu dans son nouvel écrin à Brétigny ?

Cette édition fut particulièrement dynamique et enjouée, regonflant d'espoir toutes celles et tous ceux qui l'ont vécue.

Avec 400 000 participants, le défi est magnifiquement relevé et ouvre de belles perspectives pour les prochaines années, notamment concernant notre stand des 3 Bougnats avec l'engagement remarquable de nos monteurs et de nos militants.


Alors que le décès de la reine Élisabeth aurait pu éclipser médiatiquement cette magnifique fête populaire, notre secrétaire national Fabien ROUSSEL a fait preuve d'audace et de clairvoyance.

Il a réaffirmé avec force la vision communiste d'une société en rupture avec le modèle capitaliste pour transformer le monde du travail dans lequel le chômage serait éradiqué, les salaires majorés avec un SMIC à 2000 Euros bruts, la retraite ramenée à 60 ans (55 ans pour les métiers pénibles).


Même si certains ont voulu travestir ces propos, sous-entendant que l'idée était d'opposer les salariés aux privés d'emploi, mesurons le débat de fond installé sur une approche révolutionnaire contre les logiques de marché qui gangrènent l'économie, le monde du travail et la société.

C'est d'autant plus précieux que faire grandir les consciences est un passage obligé pour combattre à très court terme les réformes du gouvernement sur l'assurance chômage et les retraites mais aussi pour arracher une plus juste répartition des richesses par des augmentations de salaires généralisées alors que le CAC 40 se gave.


Ainsi soyons offensifs à l'occasion de la première grande étape de mobilisation que représente la journée d'action du 29 Septembre : un RDV immanquable qui implique une participation massive des communistes, en particulier lors de la manifestation à Clermont-Ferrand, Place des Carmes à 10h30.


Tous ensemble, élevons le niveau de consciences et le rapport de forces!



1 vue0 commentaire