Rechercher
  • PCF 63

Carte scolaire : face à la dégradation du service public d’éducation, résistance !

Le jeudi 10 février se tenaient les commissions et instances concernant la carte scolaire dans le Puy-de-Dôme, c’est-à-dire les ouvertures et fermetures de postes / de classes pour la rentrée scolaire prochaine.


L’inspecteur d’académie disposait d’une dotation de seulement 5 postes pour notre département, ce qui est très largement insuffisant au regard des besoins ! Le SNUipp-FSU63 chiffre à 150 le nombre de postes nécessaires au bon fonctionnement de l’École publique, pour maintenir les classes existantes, ouvrir des classes partout où c’est nécessaire, créer des postes de remplaçants, dans les RASED (enseignants spécialisés), assurer la formation initiale et continue, etc.


11 postes ont été créés pour les décharges de direction, c’est-à-dire pour permettre aux directrices et directeurs d’école d’avoir plus de temps pour effectuer le travail administratif. Une avancée réclamée par les syndicats, mais qui se fait sans dotation supplémentaire spécifique, donc ces postes sont pris sur la dotation départementale !


Cette dotation ne permet, par exemple, aucune protection des RPI du Livradois-Forez, du bassin d’Issoire et des Combrailles afin de maintenir une présence de qualité des services publics dans les petites communes. Une forte mobilisation s’organise encore en Livradois-Forez pour sauver les écoles de Vollore-Ville, La Chapelle-Agnon / Tours-sur-Meymont, Saint-Germain-l’Herm / Fournols… D’ailleurs, ce sont près de mille personnes, dont nos élus communistes André Chassaigne, Eric Dubourgnoux, Jacky Grand, Julien Brugerolles, Christiane Samson…, qui se sont rassemblés devant la sous-Préfecture d’Ambert le samedi 5 février pour manifester leur opposition aux multiples fermetures de classes prononcées sur ce territoire.


Lors du CDEN du 10 février, la conseillère départementale Clémentine Raineau a porté un vœu au nom du groupe « la gauche 63 – Solidaires par nature » (PCF, Gauche Citoyenne, LFI, Les Verts) qui dénonce les 34 fermetures de classes contre seulement 23 ouvertures, vœu adopté à l’unanimité.


La mobilisation doit continuer !


Laetitia POINTU

Responsable du PCF Thiers




1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout