top of page
Rechercher
  • PCF 63

Coût de l’énergie pour les collectivités : le gouvernement doit assumer ses responsabilités !

En décembre, l'ADECR 63 a adressé un courrier à l'ensemble des maires du Puy-de-Dôme.


Confrontés à la hausse sans précédent du coût de l’énergie et à la forte inflation de tous les biens et services, les collectivités et plus particulièrement les communes sont étranglées financièrement.

Dans le même temps, 12 millions de Français·es vivent dans la précarité énergétique, alors qu’ils étaient 4 millions il y a 15 ans.


Les élu·es communistes et républicains considèrent que l’accès à l’énergie est un droit vital.


À l’opposé des orientations politiques qui ont conduit depuis 30 ans à la libéralisation des marchés de l’électricité et du gaz, nous continuons de défendre le principe selon lequel l’énergie est un bien commun de la Nation qui ne peut être considéré comme une marchandise. La multiplication des « petits chèques » et des « boucliers tarifaires », décidés par le gouvernement, n'est pas à la hauteur des enjeux et ne s'attaque pas à la racine du mal qui est le système spéculatif.


Au contraire l'urgence est au retour aux tarifs réglementés et la reconstitution d’un service public unifié de l’électricité et du gaz autour d’EDF-GDF renationalisés.


Après l'organisation d'un débat sur les enjeux énergie/climat jeudi 15 décembre à Clermont-Ferrand, nous invitons l’ensemble des élu·es locaux et leurs associations à se rassembler samedi 21 janvier 2023 à 14 h devant la Préfecture du Puy-de-Dôme pour porter nos exigences et interpeller l'Etat face aux conséquences de la hausse des prix de l’énergie et de l’inflation.



Julien BRUGEROLLES

Président de l’ADECR 63

Député suppléant d'André Chassaigne






0 vue0 commentaire
bottom of page