Rechercher
  • PCF 63

Conseil municipal de clermont fd du 11 février 2022

Délibération Approbation de l’acte constitutif et adhésion au groupement de commandes Solaire Dôme : ABSTENTION


Pierre Miquel a dénoncé la politique gouvernementale et émis de vives réserves sur le recours de la collectivité aux énergies renouvelables hors du cadre de l'autoconsommation. Bien que conçue dans le cadre d’une régie publique, cette décision fragilise le service public en participant de son émiettement et en aggravant les mécanismes financiers qui obligent EDF à racheter l'électricité ainsi produite à perte.


Les hausses de près de 50 % et 80 % des prix de l'électricité et du gaz en l'espace d'une décennie, prouvent une fois encore que la casse des services publics provoque une flambée des prix. Ce coût du Capital est dramatique pour les ménages, les usagers mais aussi les entreprises.


Le groupe s'est donc abstenu sur cette délibération, convaincu que le renforcement et le développement de l'entreprise historique sont incontournables pour relever les défis sociaux, écologiques et technologiques de demain.


Sylviane Tardieu, en tant qu’adjointe à l’accueil aux nouvelles populations et à la santé publique, a présenté la délibération suivante (Délibération Avenant au Contrat Territorial d’Accueil et d’Intégration des Réfugié·e·s signé en Septembre 2021 – Programmation 2022 : POUR) et l’information Mise en place d'un centre de santé à la Fontaine du Bac.


Entre 2019 et 2021, 13 projets sont coordonnés à Clermont-Ferrand en complément des dispositifs de droit commun pour accompagner les personnes primo-arrivantes qui immigrent pour le travail, rapprochement familial, ou bénéficient d’une protection internationale. Renouvelé en septembre 2021, le contrat permet à la ville d’assurer la continuité des projets et des actions pour favoriser l'accueil et l'intégration des personnes primo-arrivantes et lutter contre les idées reçues et autres discours stéréotypés et discriminants sur les migrations.


Porté conjointement par le Conseil départemental et la ville, un centre de santé a ouvert à la Fontaine du Bac, un quartier où plus aucun médecin traitant n’exerçait plus. Il s’est installé temporairement dans un appartement en attendant l’aménagement d’un local dans le centre commercial du quartier. La ville supportera le coût des travaux (330 000 €) et l’entretien du local.


Sylviane Tardieu a rappelé que les communistes plébiscitent le modèle « centre de santé » car c’est la forme d'organisation collective des soins et de la prévention la plus efficace car au cœur du processus de territorialisation de la santé publique, élaboré en complémentarité et en partenariat avec les autres acteurs du territoire (CHU, EHPAD, etc.) ; la plus attractive pour les praticiens qui aspirent à travailler collectivement en équipe pluridisciplinaire dans un cadre salarié qui libère des tâches administratives ; et la plus vertueuse car à rebours de la logique du soin « tarifable ».


Enfin, Pierre Miquel a pris la parole au sujet du tag à caractère raciste et sexiste, découvert le 8 février sur la façade de l’école Polytech des Cézeaux, pour exprimer notre indignation et notre inquiétude devant la multiplication de ces délits, le troisième en moins de 6 mois. L’occasion de rappeler que, le 2 décembre dernier, nos députés ont déposé une proposition de résolution pour renforcer l’application de la loi de 1881 et rendre inéligible les individus condamnés pour incitation à la haine. Dans une période où des idées d’une rare violence trouvent chaque jour un écho médiatique plus grand, si les femmes et les hommes qui prétendent représenter la nation ne remplissent pas leur devoir d’exemplarité, le laxisme s’installe vis-à-vis des fauteurs de haine.


Rappelant que les propos racistes et discriminatoires sont un délit, par esprit de responsabilité, fidélité à l’histoire de la ville et conformément à sa tradition de ville ouverte, accueillante et multiculturelle, le groupe Communiste et Citoyen a appelé à un renforcement de la vigilance des forces de l’ordre pour empêcher ces actes délictueux mais aussi à renforcer les moyens mis à disposition des initiatives d’éducation populaire et de lutte contre toutes les formes de discrimination.




3 vues0 commentaire