Rechercher
  • PCF 63

Elections Régionales : Communiqué de presse



À l’heure où la crise sanitaire, la crise sociale et économique s’accompagnent d’une crise politique, il est de la responsabilité de nous toutes et de nous tous de nous adresser très largement, très sincèrement aux électrices et aux électeurs qui se détournent du scrutin. Le premier tour doit être à la hauteur de cette ambition pour mettre un rassemblement progressiste victorieux au second tour.

Nous militons pour le rassemblement des citoyens, des citoyennes et des forces qui veulent répondre aux besoins populaires dans le respect de la nature et du climat .


Les Auvergnat-es comme les Rhônalpin-nes qui survivent avec des déplacements imposés qui coûtent cher et qui polluent, des logements consommateurs d’énergie, des fins de mois qui commencent de plus en plus tôt ne peuvent pas attendre. Ils sont les premières victimes du dérèglement climatique et des crises sanitaires qui en découlent.


Les candidats de la liste, soutenue par LFI et le PCF, sont déterminés à construire une Région attentive à la vie et aux droits de ses habitants, une Région qui les protège, qui leur soit utile et qui prenne en compte leur avis face aux enjeux humains, écologiques et sanitaires. Nous devons concrètement vivre avec le dérèglement climatique et y faire face.


La liste de large rassemblement soutenu par le PCF et LFI propose ainsi des actes politiques concrets pour remplir ces objectifs :


– le développement du transport ferroviaire et la gratuité des transports, autour d’un réseau de transport animé par des acteurs publics, dans les métropoles, comme dans les villages de la région.

Un droit à la mobilité est une belle manière de redistribuer l’impôt et la richesse de la région. Refuser l’ouverture au privé des lignes ferroviaires est le premier acte politique quand on a la volonté d’avoir des transports pour toutes et tous.


– une bifurcation écologique conjuguée au développement de l’artisanat, de l’industrie, du commerce, de l’agriculture paysanne et biologique et des services publics pour offrir à chacune et chacun des opportunités de vivre, et travailler au plus proche de chez soi.

Une bifurcation énergétique qui conduit la région à soutenir les projets citoyens et communaux en matière d’énergies renouvelables quand d’autres défigurent et détruisent des terres vivrières et des paysages sous couvert d’écologie.


une réponse forte à l’aspiration de chacune des familles de voir leurs enfants nourris avec des produits issus des circuits courts régionaux, de qualité, garantissant une alimentation saine et diversifiée sobre en eau et respectueuse du seul écosystème compatible avec la vie : la Terre .


- la gratuité de la cantine aux lycées et à l’université est un droit à un repas quotidien de qualité pour manger à sa faim et être en bonne santé avec pour respecter le choix de chacun une option quotidienne végétarienne.


- l’aménagement du territoire autour du maintien et du développement des services publics indispensables à l’égalité, autour du maintien et du développement du travail sur tout le territoire régional et ainsi réduire les déplacements inutiles, coûteux et polluants. Ainsi nous développerons tous nos territoires et libérerons de la pression du temps et des contraintes chacune et chacun.

Enfin, parce que nous sommes démocrates, nous voulons permettre l’implication des citoyennes et citoyens de cette région dans les choix qui seront faits.


Parce que nous sommes des démocrates, nous connaissons l’importance d’écouter, d’impliquer et d’agir avec les habitantes et habitants de la Région dans les choix stratégiques que nous ferons en leur nom. La cogestion avec les usagers des politiques régionales sera notre boussole pour évaluer, déterminer et contrôler les politiques de notre région.


Cette exigence démocratique nous impose une écriture populaire du programme, une co-construction de la liste jusqu’à la tête de liste. Nous ne nous retrouvons pas dans les conclaves et les réunions au sommet, c’est au contact des femmes et des hommes de notre région que nous voulons être utiles et efficaces pour porter un programme social, écologique et démocratique à vocation majoritaire.


À 10 semaines du 1er tour de ces élections, nous mettons tout en œuvre pour répondre à ces exigences sociales, écologiques et démocratiques, à vocation majoritaire, en poursuivant la démarche de notre liste telle que nous l’avons présentée lundi 1er mars.


Cécile Cukierman

Sénatrice PCF de la Loire

Tête de liste aux élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes


15 vues0 commentaire