Rechercher
  • PCF 63

Le vote Roussel : le choix du cœur et de la raison !

A quelques jours du 1er tour de l'élection présidentielle, cette campagne s'apparente à une parodie de débat démocratique et d'affrontement des idées.


Macron, qui s'est illustré dans l'exercice solitaire du pouvoir depuis 2017, en est le premier responsable :

- jusqu'au dernier moment il a entretenu un faux suspens concernant la déclaration de sa candidature qui ne visait qu'à évacuer son bilan;

- il joue également de la situation internationale pour occuper les ondes ;

- il prend prétexte de sa fonction de Président de République pour fuir tout débat contradictoire.

C'est d'autant plus révoltant que le mandat d'Emmanuel Macron est marqué du sceau de la rupture avec les classes populaires et de son mépris pour les mobilisations sociales, aussi bien avec les luttes dans les entreprises que lors du mouvement des gilets jaunes.

Ce déni démocratique s'intègre évidemment dans une politique toujours plus libérale et soumise au diktat des milieux financiers et du Capital.


Au contraire, avec la candidature de Fabien ROUSSEL, nous œuvrons à recréer l'espoir, un espoir qui se situe dans le temps présent mais aussi pour l'avenir.
L'objectif est clair : s'adresser à tous les déçus de la Gauche, au monde du travail, aux abstentionnistes, à celles et ceux dont la colère est noire mais le cœur rouge. Les convaincre qu'ensemble nous pouvons travailler aux jours heureux et arracher de nouvelles conquêtes :

- pour la justice sociale et le pouvoir d’achat

- pour la souveraineté de la France et pour que notre pays occupe son rang sur la scène internationale avec la voix singulière qui nous caractérise

- pour une meilleure répartition des richesses

- pour vivre mieux et profiter des plaisirs de la vie

- pour réparer le présent et préparer l'avenir en refondant nos services publics et en réindustrialisant nos territoires.




Quel vote "plus utile" avons-nous eu l'occasion de faire ces dernières années ?

Alors que nous venons de reprendre pied dans le paysage politique avec la candidature décapante de Fabien et la fierté retrouvée de nombreux camarades qui n'hésitent plus à se revendiquer communiste en toute circonstance, ne laissons pas passer notre chance.

Il reste encore quelques jours pour renforcer une belle dynamique militante : à nous de mettre le "coup de collier" pour distribuer les derniers tracts, pour tenir les murs, pour contacter nos amis et nos proches et les gagner au vote Roussel, pour populariser les jours heureux sur les réseaux sociaux. Tout va compter pour aujourd'hui et pour demain!


Nous ne nous situons pas dans une compétition stérile à gauche où le but serait de désigner les autres comme inutiles voire gênants.

Notre ambition est bien plus grande puisqu'elle consiste à élargir la base électorale de la Gauche et à inverser le rapport de forces qui fait que, tout additionné, elle ne dépasse pas les 30% d'intentions de vote.

Nous voulons que la gauche, dans toutes ses composantes, fasse le score le plus haut possible au premier tour et soit à même dans le cadre d'une qualification au second tour de pouvoir compter sur des reports de voix conséquents qui lui permette de faire autre chose que de la figuration.

Pas de double peine pour l'électeur de Gauche, qui après avoir sacrifié son vote de conviction au premier tour, pourrait se retrouver quand même à devoir choisir entre Macron et Le Pen au second tour, au risque de se démobiliser.


Enfin, comment ne pas prendre conscience de ce que Fabien ROUSSEL et le PCF ont fait bouger, en quelques semaines, en créant véritablement la surprise et en remettant les aspirations sociales au centre du débat ?

C'est le moment de concrétiser cette percée !

Pas pour nous-mêmes, mais pour ouvrir une perspective émancipatrice et conquérante à Gauche dont le PCF peut être la force pivot !

Ne fuyons pas nos responsabilités pour rendre palpable et crédible la voie du communisme dans ce moment historique où l'affrontement Capital/Travail prend une dimension particulière, à la faveur des guerres, de la pandémie et d'une montée des tensions entre les grandes puissances !


Pour l'Humain d'Abord, pour les Jours Heureux, pour tout ce que nous pouvons ressentir dans notre âme et dans notre cœur, le 10 Avril votons et faisons voter Fabien ROUSSEL.



1 vue0 commentaire