© 2023 par MA MARQUE. Créé avec Wix.com

Rechercher
  • PCF 63

Les cheminots en lutte contre la désertification de leur région !

Mis à jour : 6 mai 2019

Mardi 30 Avril, devant le siège de la Direction SNCF à Clermont-Ferrand, les cheminots auvergnats et nivernais ont interpellé leurs dirigeants sur la situation catastrophique du rail en Auvergne. Lors de ce rassemblement, la CGT n'a pas manqué de pointer la responsabilité des différents gouvernements qui ont accompagné voire devancé la casse du service public SNCF, préconisée par les orientations libérales de Bruxelles.



Alors que les dysfonctionnements se multiplient (comme ce WE avec des retards de plus de 4 heures concernant les trains reliant Paris à Clermont-Ferrand), Guillaume PEPY entend faire croire qu'il y a un déficit de pédagogie. Pourtant depuis 15 ans, ce sont ses choix de destructuration de l'entreprise publique, de suppressions massives d'emploi (30 000 postes sacrifiés), de désorganisation des services, de hausse des tarifs et de réduction de l'offre qui ont amené notre système ferroviaire dans l'impasse.



Sur le Massif Central, les conséquences sont dramatiques :


_ 1/3 des trains voyageurs supprimés en quelques années

_ une hécatombe du personnel dans les gares avec des usagers abandonnés à eux-mêmes ne sachant plus vers qui se tourner pour acheter un billet de train ou obtenir une information

_ un recul très inquiétant du trafic fret qui se traduit par des millions de semi remorques en plus sur les routes

_ une perte des savoirs faire et de la technicité accentuée par le recours quasi systématique à la sous-traitance



Dix ans après le Grenelle de l’environnement, le constat est terrible pour notre pays dont la calamiteuse politique des transports ne cesse d'être brocardée par les ONG environnementales.


Ce recul de civilisation n'est pas acceptable pour la 6ème puissance du monde et le droit au transport comme à la santé ou à tout autre droit fondamental doit être garanti avec humanité, dignité et efficacité.


La puissance publique doit au contraire être réaffirmée et il est vital de sauvegarder nos services publics, notamment celui de la SNCF.


En Haute-Loire la mobilisation des cheminots, des usagers et des élus a contraint la Direction SNCF et le Conseil Régional à un moratoire pour stopper le projet de fermeture de tous les guichets SNCF du département. Une belle preuve que la lutte paie!


Naturellement impliqués dans tous ces combats, comme aujourd'hui à Clermont-Ferrand, les communistes et leurs élus appellent à faire grandir le rapport de forces avec un 1er Mai offensif, une forte journée de mobilisation de la fonction publique le 9 Mai et enfin une grande manifestation nationale des cheminots à Paris le 04 Juin.


Dans les luttes comme dans les urnes, élevons nos exigences en faveur de l'Humain d'Abord, en se saisissant du bulletin rouge de Ian BROSSAT pour mettre le 26 Mai un carton de la même couleur à Emmanuel MACRON.



Christine MEQUIGNON,

Syndicaliste cheminote

Candidate aux élections européennes sur la liste de Ian Brossat


Pierre MIQUEL,

Secrétaire départemental du PCF 63

Conseiller municipal et métropolitain de Clermont-Fd



5 vues