Rechercher
  • PCF 63

Les communistes aux côtés du peuple algérien à l'occasion du 60e anniversaire de l'indépendance

L’Algérie fête aujourd’hui le 60ème anniversaire de son indépendance. Après plus d’un siècle d’occupation militaire, de dépossession des terres, d’un ordre juridique inégal et d’une société fondée sur l’exploitation et l’humiliation, le peuple algérien s’est engagé dans la lutte pour mettre un terme aux crimes de la colonisation. L’héroïsme et les sacrifices furent immenses.

Le Parti communiste français (PCF) s’honore d’avoir été avec Henri Alleg, Fernand Yveton ou Maurice Audin aux côtés du peuple algérien alors que les partisans de l’Algérie française commettaient des attentats et réprimaient les manifestations de solidarité. Ces partisans de l’OAS, recyclés dans le Rassemblement National, font encore entendre leurs voix revanchardes et nauséeuses à la tribune de l’Assemblée nationale.

Il y a trois ans, le peuple algérien a repris le chemin de la lutte pour l’indépendance dans un mouvement populaire pacifiste, créatif et radical. Il a rejeté un système et une caste politico-militaire prédatrice et corrompue, appelant de ses vœux un changement complet pour un État civil, une transition démocratique afin de mettre un terme aux inégalités, à la misère et à l’émigration comme seul horizon pour la jeunesse.

Seule la pandémie de Covid a pu y mettre un terme permettant aux autorités illégitimes de s’accrocher au pouvoir et d’entreprendre une reprise en main brutale. On ne compte plus les détentions arbitraires, les condamnations et les mauvais traitements.

Pour autant les braises ne sont pas éteintes car les problèmes fondamentaux de l’Algérie n’ont pas été résolus. Le Hirak demeure le contre-pouvoir, l’espoir, l’alternative porteuse de modernité, de liberté, de démocratie, de justice sociale et de paix.

Dans ces combats, les communistes seront toujours aux côtés du peuple algérien.


0 vue0 commentaire