Rechercher
  • PCF 63

Un PCF renforcé pour une Gauche de résistance !

Au terme d'une campagne très particulière, illustrée notamment par les défaillances démocratiques liées à la non distribution de la propagande et du matériel électoral, les résultats des élections départementales et régionales laissent un goût amer.


Certes la situation de notre pays n'y est pas étrangère, puisqu'il a fallu vivre "sous cloche" pendant plusieurs mois. Mais ce sont aussi les approximations du Président de La République et du gouvernement et leurs choix au bénéfice des plus riches qui ont alimenté les inquiétudes, les angoisses et le repli.


Dans cette configuration, l'abstention record traduit une rupture démocratique terrible et contribue au maintien des sortants dans de nombreuses régions, symbolisée par la vague Wauquiez à l'échelle d'Auvergne Rhône Alpes.


Néanmoins le PCF 63 se félicite de la réélection de son conseiller régional sortant Boris BOUCHET qui continuera, avec les autres élus communistes, à relayer les aspirations progressistes et les luttes au sein de l'assemblée régionale.


Mécaniquement ce contexte a été favorable pour la droite dans la conquête de notre département.


Le PCF 63 mesure la gravité du basculement du Puy de Dôme alors qu'il s'est considérablement investi dans la dynamique de rassemblement de la gauche sur des idées fortes et concrètes telles le développement de centres de santé, le RSA pour les 18/25 ans ou encore le maintien des services publics (pompiers, PMI, collèges...).


Toutefois, en étant parvenu à quadrupler le nombre de conseillers départementaux communistes, le PCF 63 va constituer une pièce maîtresse pour s'opposer au cap libéral et sécuritaire qu'entend imposer la droite.


Ainsi aux côtés de Jacky GRAND, élu dès le soir du 1er tour sur le canton de Billom, s'ajoutent désormais Eric DUBOURGNOUX et Aude BURIAS sur le canton des Monts Du Livradois et Rémi VEYSSIERE sur le canton 3 de CLermont-Ferrand (Quartiers St Jacques-La Fontaine du Bac).


Des élus au plus proche de la population et animés du farouche désir d'être utiles au quotidien dans le prolongement de leurs autres engagements, comme celui pour la justice sociale, puisque certains assument par exemple des responsabilités syndicales.


Le PCF 63 tient à remercier toutes celles et tous ceux qui ont apporté leurs suffrages aux candidat-e-s de l'Humain d'Abord, qui ont fait une campagne remarquable et œuvré avec responsabilité et courage à élever les consciences et non comme certains à instrumentaliser les peurs.


Même si les défis politiques et démocratiques sont immenses, c'est remplis d'espoir que les communistes se tournent résolument vers l'avenir afin d'ouvrir une voie émancipatrice à même de fédérer toutes les forces progressistes.


Pierre MIQUEL

Secrétaire départemental du PCF63



2 vues0 commentaire